souvent


souvent

souvent [ suvɑ̃ ] adv.
• v. 1050; lat. subinde
1Plusieurs fois, à plusieurs reprises dans un espace de temps limité. fréquemment. « J'ai souvent pensé à vous durant votre voyage » (Sainte-Beuve). Pas très souvent. Peu souvent. Il ne vient pas souvent ici. Assez, bien, très souvent. Loc. Plus souvent qu'à mon (ton, son...) tour : plus souvent qu'il n'est normal pour moi (toi...).
Pop. et vx Plus souvent ! sûrement pas ! jamais de la vie. « Plus souvent qu'elle se donnerait encore du tintouin » (Zola).
2En de nombreux cas (cf. D'ordinaire, en général). « On a souvent besoin d'un plus petit que soi » (La Fontaine). C'est bien souvent le cas. Le plus souvent : dans la plupart des cas. ⇒ généralement. « Ces événements bruyants, violents, qui souvent ne produisent rien » (Fustel de Coulanges).
⊗ CONTR. Rarement.

souvent adverbe (latin subinde, immédiatement après) Fréquemment, un grand nombre de fois : Ils sortent souvent ensemble. D'ordinaire, dans de nombreux cas : C'est bien souvent ce qui arrive quand on va trop vite.souvent (expressions) adverbe (latin subinde, immédiatement après) Le plus souvent, dans les cas les plus fréquents, généralement. Familier. Plus souvent qu'à son tour, à de trop nombreuses reprises, trop souvent. ● souvent (synonymes) adverbe (latin subinde, immédiatement après) Fréquemment, un grand nombre de fois
Synonymes :
- fréquemment
- maintes fois
- souventes fois (vieux)
Contraires :
D'ordinaire, dans de nombreux cas
Synonymes :
- généralement
Contraires :

souvent
adv.
d1./d Fréquemment, plusieurs fois. Je vais souvent le voir.
d2./d D'ordinaire, en général.
Le plus souvent: dans la plupart des cas.

⇒SOUVENT, adv.
A. — [Marque que le procès a lieu dans un grand nombre d'intervalles temporels où il peut se produire] À maintes reprises dans un laps de temps limité. Synon. fréquemment. Je pense souvent à ces grands contrastes qu'établissent les différentes nuances de la société (KRÜDENER, Valérie, 1803, p. 148). Elle... s'agite trop, me bouscule souvent, me vanne dans l'air pattes réunies deux par deux, s'énerve à me caresser, rit haut de moi, imite trop bien ma voix... (COLETTE, Dialog. bêtes, 1905, p. 21).
B. — [À l'intérieur des cas possibles déjà circonscrits, notamment quand l'énoncé a une valeur gén.] Dans la plupart des cas, d'ordinaire; en général; de manière générale. Ces hospices de mon pays, ouverts aux malheureux et aux foibles, sont souvent cachés dans des vallons (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 422). Mius devient habile à hybrider certaines fleurs; et j'ai pu le convaincre enfin que, dans les planches de semis obtenus, les variétés les moins robustes donnaient souvent les plus belles fleurs (GIDE, Journal, 1910, p. 301).
Le plus souvent. [Indique la plus fréquente parmi plusieurs possibilités] Je doute que son affection pour moi soit bien vive; comme j'étais le plus souvent en pension, elle n'a guère eu le temps de me connaître (GIDE, Faux-monn., 1925, p. 944).
Proverbes
On a souvent besoin d'un plus petit que soi. [Ils] montrèrent, dès le premier jour, une sorte de bienveillance, déclarant qu'il fallait s'entr'aider, que l'union fait la force, qu'on a souvent besoin d'un plus petit que soi, etc. (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 243).
Souvent femme varie, bien fol qui s'y fie. [Proverbe sur l'inconstance des femmes, attribué par Brantôme à François Ier] Le cœur de la femme est une énigme dont le roi François Ier a écrit le mot sur les vitraux de Chambord: Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie (HUGO, M. Tudor, 1833, 3e journée, 1re part., 2, p. 143).
C. — [Précédé d'un adv. de quantité] Dans un an ou 18 mois, je prendrai un logement à Paris. J'irai plus souvent (FLAUB., Corresp., 1852, p. 402). La baronne de Richtoffen, l'a admirablement soigné pendant trois mois. Depuis ce temps, il lui a écrit très souvent et elle lui écrit très souvent aussi (GYP, Souv. pte fille, 1927, p. 124).
Le plus/le moins souvent possible; aussi (peu) souvent que possible. Le plus/le moinsréquemment possible. Il faut que je retourne le plus souvent possible au Louvre: les tableaux me donnent un maximum de bienfaisant bonheur (DU BOS, Journal, 1921, p. 24). C'est le besoin premier de la femme, vivre le plus souvent possible avec ses bras nus, son ventre nu, ses jambes comme avec celles d'une tierce personne (GIRAUDOUX, Sodome, 1943, II, 4, p. 109).
Plus souvent! (fam.). Jamais, en aucun cas; sûrement pas. « Viens te promener », dit Brunet. « Plus souvent ! » Il s'enroule dans ses couvertures et ferme les yeux (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 228).
Plus souvent que/le plus souvent que (pop., vieilli). [Pour marquer la dénégation, le refus de faire ou d'envisager qqc.] — Allez (...) chez M. le préfet, demandez-lui ses lettres et paquets (...). Le plus souvent que j'irai chez le préfet par son ordre! (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 172). J'ai eu beau lui dire vingt fois: « Jeune homme, je veux rester fille (...) c'est égal, il s'obstine (...) voilà trois mois que ça dure (...). Mais c'est comme s'il chantait. Plus souvent que je renoncerai à ma chère indépendance! (LABICHE, Frisette, 1846, 1, p. 217).
Plus souvent qu'à son tour (fam., iron.). Très, trop souvent; plus souvent qu'il ne convient. Il est bien entendu qu'un soldat est aussi brave qu'insouciant, et grossier plus souvent qu'à son tour, et que plus il est grossier et que plus il est brave (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 114).
Rem. Souvent peut se trouver dans le champ de la négation (pas souvent, pas très souvent), l'idée est alors que le procès évoqué n'est pas fréq.: Vous ne venez pas souvent au Châtelet? — Jamais! (GONCOURT, Journal, 1868, p. 457). Je n'ai pas souvent souhaité mourir (deux ou trois fois seulement) (GIDE, Journal, 1932, p. 1144). Il peut aussi modifier un procès négatif, celui-ci est alors déclaré fréq. (souvent (...) pas): Pays où les maladies sont beaucoup moins nombreuses qu'en Europe, mais qui portent toutes à l'inflammation, et dont la plus commune ne laisse souvent pas huit jours aux malades (BAUDRY DES LOZ., Voy. Louisiane, 1802, p. 321).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. Ca 1050 (St Alexis, éd. Chr. Storey, 130; 236); déb. XIIe s. plus suvent (BENEDEIT, St Brendan, 48 ds T.-L.); 1538 le plus souvent (EST., s.v. plerumque); 1807 plus souvent que loc. conj. marquant le refus d'envisager quelque chose (FRANCIS, DÉSAUGIERS, MOUREAU, Taconnet chez Ramponneau, 5 ds QUEM. DDL t. 19). Du lat. subinde « immédiatement après; successivement; souvent »; sur l'extinction progressive de saepe, devenue totale dès la Peregrinatio Aetheriae [381-388], v. LÖFSTEDT, pp. 276-277. Fréq. abs. littér.:25 551. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 45 079, b) 33 159; XXe s.: 27 480, b) 35 906. Bbg. BLUMENTHAL (P.). Zur kommunikativen Funktion von Adverbien und Umstandsbestimmungen im Frz. Rom. Forsch. 1975, t. 87, pp. 318-319. — MOLINIER (Ch.). Les Adv. de fréq. en fr. Lexique. 1982, n° 1, pp. 91-104. — QUEM. DDL t. 19, 32. — RUELLE (P.). A. fr. et fr. mod. souvent. Mél. Le Gentil (P.). Paris, 1973, pp. 759-765. — VET (C.). Temps, aspects et adv. de temps en fr. contemp. Genève, 1980, p. 143.

souvent [suvɑ̃] adv.
ÉTYM. XIIIe; suvent, 1080; sovent, v. 1050; du lat. subinde « immédiatement après », et, en lat. impérial « souvent ».
1 Plusieurs fois, à plusieurs reprises dans un espace de temps limité. Fréquemment (cit.); et → tout (à tout moment, à toute heure…). || J'ai souvent pensé à vous durant votre voyage (→ Déplacement, cit. 2). || Bouquins souvent feuilletés (→ Loqueteux, cit. 1). || Il venait souvent au moulin (→ Œil, cit. 42). || Je te l'ai dit souvent (→ Priver, cit. 6). || Changer souvent d'ajustement (→ Propreté, cit. 1). || « Souvent femme (cit. 11) varie ». || La puissance ne consiste pas à frapper (cit. 26) fort ou souvent, mais à frapper juste. || Il arrive (cit. 76) souvent que… Journellement.(Avec la négation). Guère. || Il ne vient pas souvent ici : il vient rarement ici. || Je ne vous écris pas souvent (→ Mettre, cit. 72). || Il ne m'est pas arrivé souvent de renoncer (cit. 17).
1 Tournez, tournez, bons chevaux de bois,
Tournez cent tours, tournez mille tours,
Tournez souvent et tournez toujours.
Verlaine, Sagesse, III, XVII.
2 (1538). (Pour marquer un fait d'ordre général). En de nombreux cas. Ordinaire (d'). || « On a souvent besoin (cit. 35) d'un plus petit que soi ». || L'égoïsme est souvent la clef de la pitié (cit. 10). || « Souvent la peur d'un mal (3. Mal, cit. 3) nous conduit dans un pire ». || Quand on est jeune, souvent on est pauvre (→ Acquisition, cit. 1). || Réclamer leur silence, c'est souvent provoquer (cit. 6) leur indiscrétion. || Souvent aussi, souvent même (→ Liaison, cit. 3; mentir, cit. 5).Ces événements qui souvent ne produisent rien (→ Révolution, cit. 5).
REM. La place de la négation par rapport à souvent n'est pas indifférente : cette règle n'est pas souvent observée; cette règle souvent n'est pas observée ou n'est souvent pas observée (dans le premier cas, on insiste sur la rareté de l'observation, dans le second, sur la fréquence de l'inobservation).
3 (Au sens 1. ou 2.; précédé d'un adv. de quantité). || Bien souvent (→ Accorder, cit. 22; addition, cit. 0.1), très souvent (→ Amusant, cit. 1), fort souvent (→ Indécision, cit. 4), si souvent (→ Anachronisme, cit. 5), trop souvent (→ Arrêter, cit. 20), assez souvent (→ Flou, cit. 6). || Peu souvent (→ Acharner, cit. 3), si peu souvent (→ Rythme, cit. 6). || Aussi souvent que… (→ Lansquenet, cit. 1). || Plus souvent (→ Désespérance, cit. 4), plus souvent que… (→ Nature, cit. 58).Fam. Plus souvent qu'à mon tour, qu'à son tour : plus souvent qu'il n'est normal (pour moi, pour lui…). || De plus en plus souvent (→ Parier, cit. 9).Le plus souvent : dans la plupart des cas. Généralement, habituellement (→ Advenir, cit. 3; âme, cit. 57; apparence, cit. 13). || Le plus souvent possible (→ Apporter, cit. 19), le moins souvent possible (cit. 9).
2 (…) il est bien entendu qu'un soldat est aussi brave qu'insouciant, et grossier plus souvent qu'à son tour (…)
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 87.
(1853). Pop. || Plus souvent !, exclamation servant de dénégation ironique, au sens de « sûrement pas », « jamais de la vie ». || Plus souvent que…, marque le refus d'envisager, d'imaginer…
3 (…) Veillez-y-bien. Il ferait beau voir qu'un homme entrât dans la chambre des mortes ! — Plus souvent ! — Hein ! — Plus souvent ! — Qu'est-ce que vous dites ? — Je dis plus souvent. — Plus souvent que quoi ? — Révérende mère, je ne dis pas plus souvent que quoi, je dis plus souvent. — Je ne vous comprends pas. Pourquoi dites-vous plus souvent ? — Pour dire comme vous, révérende mère. — Mais je n'ai pas dit plus souvent. — Vous ne l'avez pas dit, mais je l'ai dit pour dire comme vous.
Hugo, les Misérables, II, VIII, III.
4 Plus souvent qu'elle se donnerait encore du tintouin, histoire de se faire bêcher ensuite.
Zola, Nana, IV.
5 Sans doute ceux-ci deviendraient-ils de bons chrétiens, de bons communistes ou militants de n'importe quoi, toujours prêts à payer d'avance. Mais pour lui, merci, plus souvent.
M. Aymé, Travelingue, p. 78.
CONTR. Jamais, rarement.
DÉR. Souventes fois ou souventefois.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • souvent — Souvent, ou Souventesfois, Saepe, Subinde, Identidem, Plerunque, Saepenumero, Frequenter. Le plus souvent, Plerunque, Magna ex parte. Le plus souvent il se tenoit aux champs, Fere ruri se continebat. Il est là le plus souvent, Ibi plurimum est.… …   Thresor de la langue françoyse

  • souvent — adv. de temps. Frequemment, par plusieurs fois. Il arrive souvent. le plus souvent. fort souvent. tres souvent. pas souvent. voyez le le plus souvent que vous pourrez. il y alla tant & si souvent que, &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Souvent — Nom surtout porté dans le Loir et Cher, rencontré sous la forme Souvant en Limousin. Il pourrait s agir d une déformation du nom de baptême Sauvant (voir Sauvant) …   Noms de famille

  • souvent — (sou van) adv. Plusieurs fois en peu de temps. •   Ce qu on ne voudrait pas, souvent il le faut faire, LA FONT. Fianc.. •   Ses fréquentes maladies le mirent souvent aux prises avec la mort, BOSSUET le Tellier.. •   Souvent la peur d un mal nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SOUVENT — adv. de temps. Fréquemment, plusieurs fois en peu de temps. Il arrive souvent, assez souvent, le plus souvent, fort souvent, très souvent que... Cela n arrive pas souvent. Souvent je lui disais... Voyez les le plus souvent que vous pourrez. Il y… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • souvent — adv., fréquemment : sovan (Albertville, Cordon, Flumet, Giettaz.215b, Magland, Morzine, St Nicolas Cha.125b, Saxel.002, Seytroux) / ê (Aillon V., Aix.017a, Albanais.001, Annecy.003, Attignat Oncin, Bellecombe Bauges, Bourget Huile, Chambéry.025a …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • SOUVENT — adv. de temps Fréquemment, un grand nombre de fois. Il arrive souvent, assez souvent, très souvent que.... Cela n’arrive pas souvent. Souvent le lui disais.... Voyez les le plus souvent que vous pourrez. Il y alla tant et si souvent que.... On se …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • souvent — Often …   Ballentine's law dictionary

  • Souvent fauche, toujours marteau — Souvent fauché, toujours marteau Souvent fauché, toujours marteau Album par Bérurier Noir Sortie octobre 1989 Enregistrement 1989 Genre(s) punk Producteur(s) Bérurier Noir …   Wikipédia en Français

  • Souvent fauchés, toujours marteaux — Souvent fauché, toujours marteau Souvent fauché, toujours marteau Album par Bérurier Noir Sortie octobre 1989 Enregistrement 1989 Genre(s) punk Producteur(s) Bérurier Noir …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.